3 garanties de l'assurance de prêt - Dominique Mousnier

Les 3 garanties de l’assurance de prêt sont le décès, l’invalidité et l’incapacité. Pour obtenir un crédit immobilier, la banque exige que l’emprunteur contracte une assurance emprunteur. Celle-ci garantit le remboursement de l’emprunt à la banque en cas de décès, de perte totale et irréversible d’autonomie, d’invalidité et d’incapacité de l’assuré.

Les 3 garanties de l’assurance de prêt : le décès

Décès

La garantie décès est une garantie obligatoire dans un contrat d’assurance emprunteur. Donc, la compagnie d’assurance rembourse le capital restant dû lors du décès de l’emprunteur.

Toutefois, le contrat peut contenir des exclusions de garantie. Par exemple, l’assurance ne joue pas en cas de suicide de l’assuré la première année du crédit.

Perte totale et irréversible d’autonomie

La perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) est l’impossibilité pour l’assuré d’exercer une activité professionnelle. De plus, l’emprunteur a besoin d’une tierce personne pour faire sa toilette, se vêtir, se nourrir et se déplacer. L’emprunteur doit aussi recevoir une pension d’invalidité.

Ainsi, l’assurance rembourse le montant des mensualités. L’indemnisation peut être forfaitaire. En effet, la mensualité est prise en charge par l’assureur. En revanche, si elle est indemnitaire, le remboursement de l’assurance dépend de la perte de revenu.

Les 3 garanties de l’assurance de prêt : l’invalidité

Invalidité permanente totale

L’invalidité permanente totale (IPT) est reconnue si l’emprunteur ne peut plus travailler. Cette inaptitude permanente est consécutive à une maladie ou un accident. En principe, le taux d’incapacité doit être au moins égal à 66%.

Le remboursement peut se faire sous forme d’indemnisation forfaitaire ou indemnitaire .

Invalidité permanente partielle

L’invalidité permanente partielle (IPP) suppose d’être reconnu partiellement inapte à travailler. Aussi, le taux d’incapacité se situe entre 33% et 66 %.

Cette garantie est souvent un option.

Les 3 garanties de l’assurance de prêt : l’incapacité

L’incapacité temporaire de travail (ITT) intervient si l’assuré suite à une maladie ou un accident ne peut plus travailler temporairement.

Toutefois, l’indemnisation intervient après un délai de franchise de 30, 60 ou 90 jours généralement.

Le principe forfaitaire ou indemnitaire s’applique également pour cette garantie.

De plus, cette garantie est obligatoire si vous êtes en activité.

Même si l’assurance de prêt n’est pas obligatoire légalement, elle est indispensable. Si vous êtes en activité, les garanties obligatoires sont le décès, PTIA, IPT et l’ITT. L’invalidité partielle est une option, de même que l’assurance perte d’emploi.

Lire aussi :

Assurance emprunteur : quelle quotité choisir ?

Assurance crédit, changer de contrat chaque année

Résilier son assurance emprunteur avec la loi ASAP

Partagez cet article


Call Now Button