Prêt immobilier pour un achat ancien et neuf- Dominique Mousnier

Mes clients me posent souvent la question : quel est mon budget pour acheter un logement ancien et neuf ? 3 différences majeures pour votre crédit immobilier : l’apport personnel, la capacité d’emprunt et les intérêts intercalaires.

 

 

Qu’est qu’un logement ancien et un logement neuf ?

Un logement neuf est un logement achevé depuis moins de 5 ans et qui n’a pas été habité. Cela peut être un appartement ou une maison sur plan ou tout juste achevé sans avoir été habité.

Par conséquent, un logement ancien est un bien construit il y a plus de 5 ans et qui a été occupé voire même vendu au moins une fois.

Cette distinction va conditionner le montant de votre apport personnel.

 

Différence n°1 : votre apport personnel

Dans l’ancien, les frais de notaire se situent entre 7 et 8 % du prix de vente tandis que dans le neuf, ces frais sont compris entre 2 et 3 % du prix d’acquisition. Par exemple, vous achetez un appartement à 200 000 €, dans l’ancien les frais de notaire seront d’environ 15 500 €. Dans le neuf, ils se réduiront à 5500 €. La différence est importante et s’élève à 10 000 €.

La conséquence directe porte sur l’apport personnel demandé par les banques. Pour un logement ancien, votre apport sera de 10 % environ et contre environ 5 % dans le neuf. Toujours pour une acquisition à 200 000 €, votre apport sera de 20 000 € dans l’ancien et de 10 000 € dans le neuf.

Dans le contexte actuel où les banques exigent un apport pour couvrir les frais de notaire, les frais de garantie et les frais de dossier, vous mobiliserez moins d’épargne pour un achat dans le neuf.

Votre capacité d’emprunt immobilier peut aussi varier selon si vous achetez un logement ancien ou un logement neuf.

 

 

Différence n°2: le montant de votre crédit immobilier

Les prêts aidés tels que le prêt à taux zéro permettent de faire une différence sur le montant de votre crédit immobilier.

Aujourd’hui, le prêt à taux zéro dans l’ancien est plus restreint que dans le neuf. Il concerne l’achat d’un logement avec des travaux allant jusqu’à 25 % du coût total de l’opération à financer dans les zones périurbaines et rurales.

Dans le neuf, le prêt à taux zéro s’applique partout même si son montant est moins élevé dans les communes périurbaines et rurales.

Par conséquent, vous augmenterez votre capacité d’emprunt immobilier et votre budget pour acheter un bien immobilier neuf.

Enfin, la dernière différence réside dans les intérêts intercalaires.

 

 

Différence n°3 : intérêts intercalaires de votre crédit immobilier

La grande différence entre un crédit immobilier dans le neuf et dans l’ancien est là.

En effet, dans le neuf, les intérêts intercalaires sont les intérêts à régler au fur à mesure du déblocage de votre crédit, tout au long de la construction. Ils sont payés jusqu’à la livraison du bien.

Les banques donnent la possibilité de payer ces intérêts chaque mois ou de les cumuler en fin de construction. Ces intérêts viendront alors s’ajouter à la somme initialement empruntée.

Ainsi, pendant la construction, vous réglerez l’assurance de crédit et les intérêts intercalaires. Puis vous paierez votre mensualité (capital, intérêts et assurance).

Dans l’ancien, comme vous disposez du logement sans délai, vous n’avez pas d’intérêts intercalaires à prévoir. Vous payez immédiatement vos mensualités.

Il est intéressant d’étudier les deux possibilités. Vous pourrez ainsi comparer le montant de votre budget dans l’ancien et le neuf. C’est le montant de votre budget final qui importe. Il est vrai que le prix d’achat dans le neuf est souvent plus élevé que pour un logement ancien. Mais vous pouvez négocier aussi bien dans le neuf que dans l’ancien. Consultez votre courtier et réalisez une simulation de crédit immobilier comparée offerte.

 

Calculez votre budget dans l’ancien et le neuf avec votre courtier

Partagez cet article


Laisser un commentaire

Call Now Button