Apport personnel et épargne indispensables - Dominique Mousnier

Crédit immobilier, l’importance de l’apport personnel et l’épargne est claire. En effet, ce sont actuellement 2 critères incontournables pour les banques. On parle souvent du taux d’endettement de 33% et de la durée de prêt limitée à 25 ans. Mais, les banques ont des exigences concernant l’apport personnel et l’épargne.

 

 

Apport personnel et crédit immobilier

L’apport personnel ne fait pas explicitement partie des recommandations émises par le Haut Commissariat de Stabilité Financière (HCSF) début 2020. Mais peu à peu les banques sont devenues plus sélectives. Dans ce contexte, l’apport personnel devient une variable d’ajustement.

 

Définition de l’apport

L’apport est constitué par les fonds propres que vous mobilisez pour un achat immobilier. Il s’agit donc de vos propres deniers en complément du montant emprunté.

 

Montant de l’apport personnel

La règle actuellement est la suivante : le montant de votre crédit immobilier ne peut pas dépasser 100 % de la valeur du logement que vous achetez.

Ainsi, les banques exigent que l’apport personnel couvre les frais de notaire, les éventuels honoraires d’agence immobilière (à la charge de l’acquéreur), les frais de garantie, les frais de dossier de la banque et les honoraires de courtage si vous passez par un courtier.

Toutefois, si les honoraires de l’agence immobilière sont à la charge du vendeur, vous n’avez pas besoin de les inclure dans votre apport.

Donc, pour un logement ancien, prévoyez un apport personnel de 10 % environ de la valeur du bien acheté et 5 % pour un logement neuf.

Actuellement, certaines banques exigent un apport de 15 ou 20 %.

 

Des exceptions

Cependant, il existe des exceptions où il est encore possible de financer tout ou partie des frais de notaire. Dans ce cas avant de vous engager, il est préférable de réaliser une simulation de votre crédit pour savoir si votre projet et votre profil le permettent.

Mais, rares sont les banques qui ne demandent pas ou peu d’apport.

La tendance actuelle est bien un apport d’au moins 10 % de la valeur d’achat voire de 15 % ou 20 %.

 

En rapport direct avec l’apport, les banques sont attentive à votre capacité à épargner.

 

Epargne et prêt immobilier

 

Capacité à épargner

Les banques sont particulièrement sensibles à votre capacité à épargner régulièrement. C’est ici l’origine de votre apport personnel qui est en question. Les relevés de compte bancaire et d’épargne permettent aux banques de constater la régularité avec laquelle vous mettez de l’argent de côté et son montant total.

 

Epargne après l’achat immobilier

Elles seront également attentives au montant de votre épargne résiduelle. Il est important de garder un “matelas de sécurité” pour faire face aux imprévus. C’est aussi une sécurité pour vous.

 

 

L’apport personnel et l’épargne sont des critères aussi importants que le taux d’endettement. Aussi, avant de vous lancer dans un achat immobilier, pensez-y.

Partagez cet article


Call Now Button